Ils ont tout quitté pour vivre de la location saisonnière

 

Vivre de la location saisonnière avec un seul bien, vous pensez que ce n’est pas possible ?

Je suis remonté comme une pendule.

Je reviens de 3 semaines au Sri Lanka.

C’est bien beau de bosser à fond tout le temps mais il faut savoir aussi en profiter et redistribuer les bénéfices aux actionnaires.

En l’occurrence c’était les 40 ans de ma femme et les 10 ans de mon fils, il fallait marquer le coup.

Un pays incroyable avec des gens exceptionnels.

Mon plus beau voyage.

Pendant une semaine on a logé chez un jeune couple d’Ukrainiens.

Ils ont quitté leur pays, pour vivre à IKKADUWA, petit village de pêcheurs sur la côte sud-ouest.

Les températures clémentes, le soleil, l’atmosphère tranquille ont eu raison… de leur raison.

Et devinez de quoi ils vivent ?

Je vous le donne dans le mile.

De la location saisonnière !

Ils louent des chambres de leur maison à des touristes de passage.
 
 
Le plus beau métier du monde.

Et pourtant ce n’est pas facile de s’installer à l’étranger.

La langue, les démarches administratives, la peur de se faire arnaquer, la scolarité des enfants, les visas travail, autant de freins pour passer à l’action surtout dans un pays que l’on ne connaît pas.

Et pourtant ils l’ont fait.

C’est bizarre la vie.

Bonne nouvelle, en France, il n’a jamais été aussi facile d’investir et de louer en saisonnier.

Changer de vie n’est pas aussi compliqué qu’on veut bien nous le faire croire.

Il suffit d’un peu de méthode et d’informations.

En cliquant ici vous accéderez à ma toute dernière méthode (la plus complète) pour savoir où acheter, quoi acheter, comment acheter, les démarches à faire et celles à éviter, comment trouver des locataires facilement, la fiscalité pour ne rien payer de plus, enfin bref la totale, ou la complète comme on dit chez nos amis crêpiers.

 

PS : dans l’avion pour passer le temps je me suis fait un petit film avec Bridget Jones.

C’est cucu la praline mais ça passe le temps.

Et puis surtout j’ai écouté tous les séminaires de Cédric Annicette de QLRR : un contenu génial… et là je peux vous dire que pour 2017, je suis remonté à bloc et ça va déménager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*