Comment une simple table en Formica peut détruire votre location saisonnière ?

Juste avant le séminaire sur la location saisonnière d’octobre 2016, j’ai été contacté par un lecteur qui voulait plus d’informations.

Lorsque je sens que de répondre à un mail va être plus long que de passer un coup de téléphone, je choisis le téléphone, c’est plus simple et plus rapide.

Et ça convertit mieux. Exactement comme pour répondre à une demande d’information d’un futur locataire.

S’il laisse son téléphone et son mail, je choisis toujours le téléphone.

Le lien est plus facile et dans la majorité des cas l’appel se solde par une réservation ferme.

A l’époque d’internet, les clients ont besoin d’être rassurés et de voir qu’il y a quelqu’un derrière l’annonce.

Donc j’appelle mon lecteur bien décidé à lui vanter les avantages qu’il aurait à venir au séminaire.

Et là patatraque, j’ai à peine fini de me présenter qu’il commence par me couper la parole et m’explique qu’il a hérité d’une grande maison à la campagne avec 4 belles chambres, qu’il n’a loué que 3 semaines cet été (et sur l’année), qu’il n’arrive même pas à payer ses charges annuelles avec ses revenus locatifs, qu’il ne veut pas chauffer l’hiver parce que la maison n’est pas isolée et que même le label clé-vacances n’a même pas voulu de lui parce qu’il avait une table en formica dans le salon.

Une table en formica ?

Je connaissais le buffet en formica mais pas la table.

Il me rajoute même qu’il ne comprend pas pourquoi il ne loue pas.

Ah bon ???

Son hébergement est parfait pour lui, il est intact, dans son jus, comme dans son enfance.

J’arrive quand même, et difficilement à lui glisser que effectivement, louer 3 semaines par an ce n’est pas beaucoup et qu’il doit y avoir un problème dans son offre, son emplacement ou sa commercialisation.

Il n’a pas l’air convaincu.

Pour lui le problème vient de ses clients qui ne comprennent pas combien son bien est génial.

J’essaie tant bien que mal de l’aider en lui donnant des solutions concrètes, mais à chaque argument avancé il campe sur ses positions et me renvoie dans mes 25 m.

Je reviens à la charge une fois, deux fois et je lâche l’affaire.

Au bout de 10 minutes de monologue, il conclue : « bon eh bien je vois que vous n’avez pas de solutions non plus ! »

Il était rassuré.

Moi un peu étourdi devant autant d’obstination et pas étonné qu’il ne loue pas.

Tout de suite ça m’a fait penser à cette phrase : si vous continuez à faire ce que vous avez toujours fait, vous aurez toujours les mêmes résultats.

Cette personne voulait avoir de nouveaux résultats tout en ne changeant rien dans sa stratégie.

Pas facile…

Avec ma nouvelle location j’ai tenté des nouveaux trucs. Certains ont marché, d’autres pas.

Mais j’ai essayé et je me suis bien amusé en essayant.

Je suis en mode chercheur. Je teste, j’observe… Si ça marche, je garde, sinon je passe à autre chose.

Voilà de quoi nous avons parlé au séminaire sur la location saisonnière. Pour ceux qui veulent retrouver toutes ces techniques pour louer plus et gagner plus avec sa location saisonnière vous pouvez cliquer ici pour découvrir les 4 heures de vidéos + un guide pour remplir sa location même en basse saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*