Actualité : Hôtellerie 1 – Loueur en saisonnier 0

hotel location saisonnière

Les hôteliers ne nous aiment pas.
Ils pensent qu’on leur pique leur clientèle.

Ce n’est pas totalement faux.

Mais dans la grande majorité des cas (malheureusement), les loueurs en saisonnier n’arrivent même pas à la cheville du plus petit hôtel qui soit.

Je ne parle pas de vous, chers lectrices et lecteurs, toujours à la pointe de la technologie locative. Je sais que vous êtes différents. Nous formons une belle communauté d’entrepreneurs passionnés et passionnants.

Mais moi des fois j’ai un peu peur.

La majorité des loueurs ont :

Un site internet perso qui date d’avant-guerre, écrit en police 10 pts avec un texte vantant les plaisirs de la 1ère semaine de congés payés de 1936.
Bon Ok j’exagère un peu, quoique…

Un site c’est la vitrine de votre location. Et si votre vitrine est vieille et désuète, vous n’attirerez que des personnes…avec ce même profil.

Adieu la clientèle VIP.

Adieu les bons locataires, ceux qui paient rubis sur l’ongle avec le sourire.

Et bonjour les emm…

Des photos très médiocres.
Au mieux mal cadrées, au pire floues ou à contre-jour.

C’est hyper fréquent.

Il n’y a qu’à regarder sur les plateformes de réservation.

Et même chez les propriétaires qui ont des biens à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

On a l’impression qu’ils ont tout mis dans leur appartement et qu’ils n’ont plus un sou pour se payer de belles photos.

Alors que les photos, c’est tout ce qui fait la différence.

Une vignette d’annonce d’une banalité déconcertante qui rend leur annonce tellement invisible qu’on se croirait dans la bande dessinée « Où est Charlie ?» à chercher les lunettes du dit Charlie.
Oui, il faut avoir des enfants en bas âge pour comprendre cette image.

Un contenu de petite annonce totalement répugnant composé d’une majorité de liste à puces descriptives dénuées de toutes émotions.
Alors que ce sont les émotions qui font vendre.

On a l’impression que ces loueurs ne veulent pas vendre.

Une démarche d’amateur face aux pros de l’hôtellerie.

Ca fait bien longtemps que nos confrères de la location industrielle, les rois de la cage à poule de luxe, utilisent toutes les stratégies de pro pour attirer en masse leur client.

Et de l’autre côté, nous on bricole avec notre égo.

L’hôtellerie s’est adaptée à vitesse grand V avec :

Des intérieurs aux goûts de leurs clients et pas les leurs.
Avez-vous déjà vu une chambre d’hôtel avec un fauteuil en osier ?

Avec une vieille armoire normande ?

Des rideaux à fleurs ?

Une nappe en plastique ?

Ou qui vous fait payer le chauffage pour une nuit en hiver ?

Une démarche marketing séduisante (site internet moderne, promotions, prestations).
Un service sans faille, rapide et sur mesure.
Une chambre fonctionnelle qui se nettoie rapidement et facilement.
Avez-vous déjà vu une femme de ménage à 4 pattes en train d’enlever les moutons sous un lit ?

Non

Moi non plus.

Et pourquoi ?

Parce qu’il n’y a rien en dessous du lit. Le lit est coffré et le dessous n’est pas accessible.

Je vous rassure.

Nous pouvons faire comme eux !

Voir aller beaucoup plus loin, pour louer toujours plus et c’est ici que ça se passe.

Si vous voulez professionnaliser vos prestations, tout en gardant intact le plaisir d’accueillir vos vacanciers, je vous suggère d’aller voir cette page.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*