Bilan 2018, perspectives 2019 : Immobilier, Internet

Ah les bonnes résolutions de début d’année.

Qu’est-ce que je déteste ça. Et je reste poli.

Mais si il a bien un truc que j’aime faire en début d’année, c’est de me retourner sur le chemin parcouru et faire le bilan de l’année passée pour mieux me projeter sur l’année suivante.

Ce n’est pas pour pavaner tel un paon faisant la roue devant une demoiselle, mais vraiment pour faire le point sur mes activités, mes réussites, mes échecs, mes galères, mes peurs, ce qui me bloque et ce qui me fait avancer.

Attention je vais être direct avec vous.


Bilan 2018 : 1er point INVESTISSEMENT IMMOBILIER

Ma grosse activité de début d’année a été la rénovation d’un immeuble de 4 apparts et 3 garages mis en exploitation en location courte durée tout début mai.

Baaaahhh…

Le carton cet immeuble…

Je n’en reviens toujours pas. Si j’avais su qu’il avait été aussi facile de rentrer plusieurs milliers d’euros loyer/mois j’aurais commencé il y a 20 ans.

Non seulement ça rentre mais en plus je ne mets plus les pieds dans mes locations. J’ai délégué et automatisé le business et ça tourne, sans moi… Bon je mets un peu d’huile dans les rouages de temps en temps, je vous l’accorde.

M’enfin avec 15 minutes de gestion par semaine, on s’approche de vrais revenus passifs.

MERCI la vie,

Merci à tous ceux qui m’ont inspiré, qui m’ont aidé à mettre ce business sur les rails.

Avec mes nouveaux revenus de l’immobilier, j’ai même dépassé ceux de mon travail salarié. La loose.

Alors là aussi ça me coupe les jambes…

Je pourrais être rentier. Je me marre tout seul. Quel chemin.

Le secret ? La volonté, la détermination, la persévérance.

Comment faire ?

  • Rester centré sur ses objectifs,
  • Ne pas regarder sur les côtés,
  • Ecarter toutes sources de nuisances pouvant ralentir la machine (exemple des pseudo amis qui vous veulent du bien mais qui n’y connaissent rien entre autre),
  • Ne pas se comparer avec un autre (c’est marrant mais dès qu’on se compare avec un mec on a l’impression de passer pour une grosse m#@de et ça… C’est pas bon pour l’estime de soi),
  • Arrêter de perdre son temps sur FB à lire des bêtises de gars qui n’ont jamais investi, sauf dans des livres,
  • Arrêter de se plaindre et être dans l’action,
  • S’inspirer des mecs qui réussissent vraiment et qui sont restés modestes. Dans leur vie, dans leur relation avec les autres, dans leur voiture.

Et si aujourd’hui l’immeuble tourne tout seul, je ne vous cacherai pas qu’il m’a fallu quelques semaines, mois pour arriver à trouver les bons réglages. Paris ne s’est pas fait en un jour.

J’ai mis en place un système simple de délégation et d’automatisation qui ne me coûte pas grand-chose.

Et maintenant : pas de patron et pas de clients.

Je délègue tout.

Pas facile de déléguer. Mais quand on y a goûté, quel immense plaisir.

Pas besoin d’être une star de l’informatique bien au contraire.

Bilan : 80-85 % de taux d’occupation sur les mois les plus creux dans une ville où beaucoup se demandent encore si le saisonnier marcherait.

Ah oui le plus dur pour moi a été de meubler mes 4 locations en même temps. Certain(e)s prendraient un malin plaisir à arpenter les allées des magasins et à passer des heures pour dénicher LA tête de cerf en déco, moi c’est pas mon truc.

Je vous promets. Ca fait des tonnes de matelas, bois de lits, chaises, cadres, tables, rideaux, petites cuillères, pics à bulot, et autre tirebouchons. J’en pouvais plus des magasins, des boutiques, des livraisons (au bon endroit, ou ailleurs…), d’IKEA, Fly, Confo… Heureusement que ma femme, et ma belle-mère étaient là !

Mais bon c’était quand même pas si désagréable que ça quand j’y repense. Vu le résultat, je dirais même que ça valait vraiment le coup.


#2 Business Internet

Modestement je peux dire que j’ai brillé.

J’ai brillé de mille feux. J’ai brillé comme jamais.

J’ai surtout brillé par mon absence totale de la toile.

J’ai publié 3 articles en 1 an. Une catastrophe pour mon référencement naturel sur Google.

Mes lecteurs les plus assidus m’ont même demandé ce que je faisais ! Merci les gars et les filles c’est sympa de prendre des nouvelles.

Donc en front office le désert plat, rien, quedal, nada.

J’avais même débranché mes tunnels de vente. Je ne voulais pas de clients cette année, pas le temps. Le pire ? J’en ai quand même eu. Des personnes ultra motivées pour réussir à qui je n’ai pas pu dire non.

Par contre en back office j’ai mis le turbo.

J’ai tourné et monté des dizaines de vidéos, de tutos, d’interviews pour mes formations.

Je suis vraiment content du résultat. Ce nouveau contenu va être disponible début 2019.

J’y explique comment se créer une vrai machine à cash et automatiser le truc. Tous les détails qui font la différence pour avoir des résultats rapides.


#3 Site de réservation en ligne

Cette année j’ai également relooké un vieux site pour mes locations en lui mettant une centrale de réservation directement dessus. Les clients peuvent payer sur ce site qui est synchronisé avec mon channel manager. Bon il y aurait encore quelques améliorations à apporter en termes de design mais le principal c’est que ça marche.

Avec ce site perso, fini les grosses commissions des Airbnb et Booking.com. L’argent va directement du producteur au consommateur. De leur poche à la mienne.


#4 Conciergerie

Comme si je m’ennuyais un peu fin juillet, en pleine saison, j’ai repris 4 appartements en gestion LCD.

Objectif : que le propriétaire ne s’occupe plus de rien. Je crois qu’on a réussi. C’est clair, ça tourne. Et ça tourne plutôt très bien (+ de 80 % de taux d’occupation en basse saison). Les appartements sont différents des miens et complémentaires.  Donc pas de concurrence au contraire, on commence à bien peser pour les grosses plateformes sur ma ville. Ça fait 9 appartements. Encore une dizaine de plus et c’est nous qui dicterons le marché et choisirons nos prix !

Oui quand vous faites de la location saisonnière, il faut bien comprendre que ce n’est pas vous qui fixez vos prix (même si vous n’avez pas pris la tarification intelligente de Airbnb). Si vous voulez louer, il faut obéir aux grandes plateformes. Sinon vous êtes mort. Beaucoup de propriétaires ne l’ont pas compris. Ils s’évertuent à n’en faire qu’à leur tête.

Bilan : en basse saison, quand la demande est un peu plus faible ils ferment leur location faute de locataire. Ils se tirent littéralement une balle dans le pied, par orgueil… dommage. Il est si facile de réussir.

J’ai mis en place le même système automatisé que pour mes locations. J’ai donc les mêmes résultats, que du positif.

5ème Point

#5 Nouvelle activité Immo

J’ai bien commencé une autre activité en relation avec l’immobilier mais comme je ne peux pas répondre à tous les demandes, je préfère ne pas trop en parler. Inutile de créer des frustrations et des déceptions. Une chose est sûre : j’y crois beaucoup et je vais y consacrer de plus en plus de temps. Je vous en parlerai plus tard.

Perspectives 2019


Perspectives 2019

Immobilier physique :

Consolider l’exploitation de l’immeuble et de mes locations

  • J’ai aménagé le hall d’entrée de mon immeuble mais j’aimerais bien faire un truc encore plus pêchu, plus wahou. Donc je vais encore l’améliorer au niveau décoration : lustre à la Castafiore, mur bien habillé…
  • Revérifier si je ne peux quand même pas transformer mes garages en appartements. Il y a des nouveaux éléments qui sont arrivées depuis. Il y a les règles, et les exceptions aux règles…
  • Automatiser encore plus

Internet :

Objectif 2019 : répondre aux demandes de formations. Je veux dire ouvrir les vannes. Je sais que beaucoup attendent et ont été très déçus de ne pas avoir pu suivre mes programmes cette année donc pour 2019 ce sera différent.

Mon unique objectif est votre réussite pour que vous touchiez également des grosses rentes avec l’immobilier.

Pour information je prévois de toucher + de 30 000 € de cash flow la première année d’exploitation de mon immeuble. Pourquoi pas vous ?

Je vous tiendrai au courant dès que je serai prêt.

Séminaire/Mastermind

Ah oui je vais organiser un séminaire 100% location saisonnière au printemps. Ça va être du haut niveau (comme les 2 précédents).

Et une fois n’est pas coutume, le séminaire aura très certainement lieu à l’étranger.

Oh ce n’est pas très loin, à moins de 2 heures d’avion et au soleil.

On a le droit d’en profiter, non ?

Le format sera différent des autres, avec plus de temps, plus d’échanges, moins de pression, plus d’authenticité.

C’est important de s’accorder des bons moments.  De vivre des expériences inoubliables.

Personnellement dans la vie je n’attends pas que ça tombe.

Par exemple pour les séminaires, je n’ai jamais attendu qu’un gars m’invite à intervenir dans son séminaire. J’aurai pu attendre longtemps !

Je préfère me créer l’événement. Inviter les intervenants qui m’ont le plus inspirés et passer un bon moment en leur compagnie. Et en votre compagnie bien évidemment parce que l’objectif c’est surtout de transmettre, d’offrir au maximum de personnes la possibilité de s’enrichir avec les meilleurs techniques de pointes. Et ça c’est un travail collectif, pas individuel.

Avoir du temps, toujours plus de temps

Avoir du temps pour moi, pour ma famille, pour mes enfants, pour mes amis. Pour faire ce que j’aime faire. Je ne suis pas un mec compliqué.

Des rencontres

Un paquet de rencontres. C’est ça qui m’inspire le plus. Rencontrer, échanger, discuter, avoir des projets… Il n’y a rien de plus beau, de plus riche que de vivre des expériences extra ordinaires avec des personnes comme moi totalement ordinaires.

Vous voulez faire partie de la fête ? Rien de plus simple, rejoignez la 1ère communauté des loueurs à succès en vous abonnant à ce site. Je vous tiendrai au courant pour la suite.

Et vous qu’avez-vous fait cette année ? Quels sont vos projets ? Répondez dans les commentaires !

Vous voulez savoir d’où je suis partis ? Lisez les 3 articles ci-dessous :

Objectifs loc saisonniere 2015

Objectifs 2016

Objectifs 2017

4 Des réflexions sur “Bilan 2018, perspectives 2019 : Immobilier, Internet

  1. Bonjour
    J’ai comme projet de monter Bed in Shop : de la LCD à l’intérieur des boutiques vacantes du centre-ville. Nous récréons des boiseries en façade, un thème (par exemple “Cordonnerie”), nous créons une vitrine en accord avec le thème. puis à l’intérieur, nous transformons l’ex boutique vacante en meublé insolite. Une partie du mobilier est fabriqué par les jeunes de la “Sauvegarde de l’Enfance”, nous essayons au maximum de fonctionner avec les réseaux de recyclage pour le reste. Bref, notre architecte d’intérieur doit travailler avec un impératif social et un impératif écologique. Nous ouvrons nos premières boutiques en avril à Romans sur Isère (Drôme) puis après un développement local pour tester le concept, nous voulons essaimer en France (et pourquoi pas ailleurs aussi). L’aventure commence et nous espérons avec ce concept aider à revitaliser les centre-villes hélas parfois trop touché par la problématique de la vacance commerciale.
    Bien à vous

    • Bonjour,
      Excellent projet François-Xavier, je suis scotché. Votre projet à beaucoup d’avenir, je crois aussi qu’on va tendre vers cela, donner du sens à nos actions et contribuer à notre façon à un monde meilleur ! N’hésitez pas à revenir vers moi lorsque vous aurez avancé, je me ferai un plaisir de contribuer à votre promotion ! Si je peux vous aider je le ferai avec plaisir.
      A bientôt
      Emmanuel

  2. Bonjour Emmanuelle, bravo pour tous ces projets très bluffants ! Pour le point 4 sur la conciergerie bravo également pour le 80% de taux d’occupation en basse saison. je serai ravie de vous aider à obtenir pour votre propriétaires les 20% restants avec les méthodes de revenus management que je partage sur mon site. Au plaisir d’échanger ensemble. Elise

    • Bonjour Elise,
      Merci pour votre commentaire qui m’a laissé sans voix. Je me suis dit que vous étiez gonflé de me dire ça juste pour placer un lien de référencement pointé sur votre site perso.
      Mais comme je suis curieux, je suis allé sur votre site pour voir ce que vous proposez. Et là… Soyons direct, je veux bien participer à votre défi fou. Je suis en plein dans cette problématique d’optimisation.
      A très bientôt Elise
      Emmanuel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*