Booster le développement de son blog d’investissement sur l’immobilier

blog investissement immobilier

Le WE dernier j’étais à Toulouse pour un séminaire de 2 jours sur l’entrepreneuriat dans le web.

Rien ne s’est passé comme prévu…

Il y a plusieurs mois, mon ami Yannick (vous savez le photographe pro qui a fait des clichés de ma location saisonnière) m’a transmis une invitation pour ce séminaire.

La décision n’a pas été facile à prendre.

Comme tout choix à faire, je me demandais si le jeu en valait la chandelle.

Comme si le ratio coût/bénéfice n’était pas si évident que cela.

Voici le détail de mes préoccupations :

Les inconvénients

  • Le coût financier :

La place du séminaire pour 2 jours avec les repas, champomy, guest star et compagnie : 264 €

3 pleins d’essence + l’autoroute

L’hébergement avec piscine s’il vous plait : 250 €

Les repas annexes…

  • Le temps :

Pour 2 jours de séminaire il fallait rajouter 2 jours de trajet pour l’aller et le retour.

J’aurais pu passer ce temps tranquillement avec ma famille à m’occuper de ma femme et de mes enfants.

  • L’effort pour entrer dans la danse ou sortir de sa zone de confort comme vous voulez.

Malgré la création du blog, il faut bien avouer que je ne connais pas grand-chose à internet.

La première fois que j’ai lu le mot geek (prononcez guique) j’ai dit « jéque »… Voilà le niveau.

Les bénéfices envisageables :

  • Acquérir de nouvelles aptitudes et compétences suite aux différentes présentations des intervenants. Je le présente de manière très académique.
  • Échanger avec les autres participants de son projet, se créer un réseau.

Bref des euros et du temps CONTRE du savoir et des échanges.

La logique financière contre l’approche humaine

Ne me demandez pas pourquoi, mais le côté humain l’a emporté.

Une petite voix intérieure me disait que c’était bon pour moi.

Il ne fallait pas que je manque ce rendez-vous.

Et le séminaire allait m’apporter beaucoup plus que ce que j’aurai imaginé….

1er bénéfice majeur

J’ai fait la route avec Yannick et un de ses collègues de business très expérimenté Christian.

18 heures de route dans un espace confiné, forcément ça rapproche.

On a eu le temps de parler de tous les sujets possibles et inimaginables… Internet, business, marketing… tout a été passé au crible.

Ne pensez pas que de monter un site internet est une chose simple.

Voilà plus d’un an que je blogue et un an que je galère avec tous leurs logiciels, plugings et autres pages de capture…

Si vous, vous ne voyez qu’une seule image du site, de l’autre côté, il n’y a pas qu’un seul logiciel pour tout faire, mais des centaines, des milliers de petits logiciels mis bout à bout dans un équilibre incertain qu’il faut connaître, maîtriser pour aboutir à un site sympa et propre. L’enfer sur terre.

Plus j’avance et plus il y a de choses à savoir, plus ça se complexifie.

Et d’un autre côté, aussi étonnant que cela puisse paraître, plus ça devient intéressant.

Honnêtement, investir dans l’immobilier, à côté de ça, c’est du gâteau.

C’est bien plus facile que de créer un business sur internet.

Donc, ils m’ont aiguillé dans mes problématiques actuelles, remis sur les rails et j’ai pu bénéficier de toutes leurs expériences et savoir-faire.

Et ça c’est énorme.

Rien que le voyage valait le coup. Merci les gars.

2ème point incroyable mais vrai

Arrivés sur Toulouse on est allé prendre l’apéro chez une connaissance de Christian qui s’appelle aussi Yannick. Tout le monde suit ?

Et là… BOUUMMMM ! L’accueil est incroyable… Ce mec est génial !

Il me met à l’aise tout de suite et me propulse au milieu d’une bonne vingtaine d’entrepreneurs tous plus chevronnés et sympathiques les uns que les autres.

J’écoute avec attention les succès stories avec des chiffres d’affaires qui dépassent pour certain(e)s les 6 chiffres…

Je suis impressionné par leurs résultats, leur simplicité et la sincérité de leur propos.

Leur réussite me fait plaisir et me renforce dans mes choix et orientations.

Je prends aussi conscience du chemin à parcourir, du travail à fournir pour arriver à un tel résultat.

…Et toi tu fais quoi ?

Euhhh… j’ai fait quelques affaires dans l’immobilier et là je suis dans la location saisonnière. J’ai monté un petit blog sans prétention sur l’ immobilier…

Je n’en mène pas large. Je suis dans mes petits souliers mais je passe un excellent moment en leur compagnie.

Je me prends quand même une belle claque en pleine figure.

Oui on peut créer et développer un business sur internet à partir de rien.

J’en doutais encore un peu au fond de moi, mais là c’est la réalité en direct live.

1er jour de séminaire

Le lendemain matin le séminaire commence.

La salle de cinéma qui nous accueille est presque pleine.

120, 150 personnes assistent aux présentations qui s’enchaînent avec la régularité d’un métronome.

Le contenu est dense, le timing serré et les organisateurs gèrent d’une main de maître l’organisation de cet événement.

Les présentations sont ponctuées par des petites séances de networking.

Alors petite précision de vocabulaire pour ceux comme moi qui n’avaient jamais entendu ce mot auparavant.

Le networking est le terme pour faire connaissance avec son voisin(e) de table lorsqu’il y en a une, ou de petits fours lorsque l’on est à l’apéritif.

Il se finit généralement au bout de 5 à 10 minutes par un échange de cartes de visite pour se revoir ultérieurement sur skype, en mail ou en vrai.

blog investissement immobilier

En fait c’est comme une pause où vous discutez avec vos collègues mais là on appelle ça du travail.

Du travail pour rechercher le partenaire idéal. Un partenaire en affaire bien entendu.

Il ne faut pas confondre le networking avec le speed dating réservé aux personnes en recherche d’un peu plus si affinité.

Bon d’un autre côté, le point commun et l’avantage de ces techniques de rencontre est que vous prouvez tomber dans les deux cas, sur de belles affaires.

Donc pendant 2 jours je vais raconter mon histoire, mes projets et écouter avec attention celles des autres participants, une bonne centaine de fois.

Ces techniques d’échanges pourraient rebuter certains mais sont redoutables pour faire des connaissances durables, ou non.

Je passe un excellent moment en compagnie de tous ces entrepreneurs, l’ambiance est bienveillante, tout le monde a le sourire et est ravi d’être là pour parler de son business.

Deuxième claque pendant cette première journée

Devinez qui je vois apparaître sur scène tout au long de la journée ?

Les mêmes personnes qu’hier soir.

Eeehhh je les connais !

Cet étrange sentiment de plaisir et de satisfaction est rapidement balayé par une autre sensation aussi indescriptible qu’étonnante lorsque je m’aperçois qu’en réalité, tout le monde les connaît.

P%#t@n mais qu’est-ce que je fous là ? Dans quel univers est-ce que je suis tombé ?

J’adore et je savoure ces moments délicieux.

2ème jour de séminaire

Le séminaire est également composé d’ateliers où l’on bosse en petit groupe sur une thématique donnée.

Tous ce jus de cerveau me fait sortir la tête du guidon et un plan d’action concret se dessine sur mon bloc note.

Il faut que je me mette à la vidéo, sur facebook, fasse des webinaires (séminaire en ligne)…

Au contact de toutes ces personnes, ma stratégie s’affine et ma to do list (je commence à parler comme eux) s’allonge inexorablement.

On m’explique que ce n’est pas difficile, on me stimule, me pousse en avant.

J’adore ça.

Je vais même me faire remarquer discrètement en poussant un gros YYEESS lorsque  l’organisateur du séminaire demande si le groupe de travail a été fructueux.

 

Sur le chemin du retour (enfin l’autoroute) Christian réussi à atteindre mes motivations les plus profondes.

Celles qui me poussent réellement à faire tout ça : le blogging, l’immobilier…

J’en avais à peine conscience.

Sans plus attendre, je vous promets qu’on en reparlera dans un autre article.

En attendant je vous donne un indice : ce n’est pas l’argent !

Mais un truc beaucoup plus fort, plus fort que tout. Une passion de dingue.

Là aussi c’est un grand pas en avant pour moi.

Clarifier ses buts, savoir où l’on va, permet de mettre en place une stratégie pour y arriver.

Sans but précis, pas de chemin à suivre.

C’est un peu comme notre GPS dans Toulouse, si vous ne rentrez pas la bonne adresse, vous n’arrivez pas au bon endroit.

En conclusion :

Je me demande encore comment j’ai pu hésiter une seule seconde pour venir à un tel événement.

Si tout cela a un coût, les relations humaines tissées lors de ce séminaire n’ont pas de prix.

Je ME remercie d’avoir fait le bon choix. Il faut savoir se remercier.

Investissez en vous, vous êtes l’actif le plus important dans vos projets.

Et vous, avez-vous fait des bons choix comme celui-là ? Allez-vous dans des séminaires pour booster votre développement ?

PS 1 : Il y a aussi un truc que j’ai particulièrement apprécié durant ces 4 jours.

Pour descendre de la voiture (j’étais à l’arrière) on venait systématiquement m’ouvrir la porte.

Et à un moment, j’ai même failli me sentir important, comme un diplomate qui sort de son véhicule pour fouler un grand tapis rouge.

Bon Ok la sécurité enfant de ma porte était verrouillée et je ne pouvais pas sortir tout seul mais ça fait plaisir quand même.

PS 2 : spécial THANKS

  • Yannick mon pote photographe pour m’avoir envoyé le 1er mail d’invitation et sans qui rien ne se serait passé.
  • A Christian pour m’avoir ouvert la porte (oui de la voiture) mais surtout celle de ses amis et des précieux conseils qu’il m’a donné.
  • A Yannick (le second tout aussi 5 étoiles) pour sa sympathie et sa bienveillance.
  • A Mika dont le parcours m’a halluciné avec qui j’ai passé un excellent moment. J’ai hâte qu’on se revoit en novembre en BZH.
  • A Anne-Aël : pour son calme et la justesse de ses mots.
  • A Elodie pour m’avoir montré que l’impensable était possible.
  • A Thomas : pour ses bons conseils et son humour qui m’a bien fait rigoler.
  • A Emmanuelle : pour ces belles histoires pleines d’émotions.
  • A Nicolas de formations PNL Toulouse pour les échanges de bons procédés
  • A Olivier : pour avoir fini en beauté
  • A tous les autres participants pour ce qu’ils m’ont apporté sans le savoir, à l’insu de leur plein grès.

PS 3 : J’ai entendu lors du séminaire « qui sort s’en sort ». Je trouve que c’est très à propos et je vous le fait partager.

PS 4 : Un seul regret : celui de n’avoir pas eu le temps de plonger dans la piscine de notre hébergement airbnb.

On arrivait dans la location systématiquement à plus d’une heure du matin pour repartir à 8h frais comme des gardons.

PS 5 : De retour chez moi après ce WE de folie je suis allé sur le net pour mieux regarder les sites de mes nouveaux partenaires.

Et là… STUPEUR

C’est pire que ce que je pensais.

En plus de tout ça… ils étaient modestes.

Certains on fait des interviews de personnes incroyablement connues (que j’adorerais rencontrer),  créé des sites magnifiques, d’autres ont publié des Kindles par paquet de 10, écrit des livres sur Amazon, des trilogies…

Bref j’ai eu un peu de mal à trouver le sommeil ce soir-là.

 

Pour trouver d’autres sources d’inspiration :

 

Envie d’un revenu complémentaire ?

Téléchargez gratuitement

1/ Mes meilleurs conseils pour commencer dans l’immobilier

2/ Les démarches indispensables pour se lancer dans la location saisonnière

Politique ZERO spam.

28 Des réflexions sur “Booster le développement de son blog d’investissement sur l’immobilier

    • Parfait, je serai le premier à m’inscrire pour venir te voir sous le soleil des tropiques.
      A bientôt
      Emmanuel

  1. Bonjour,

    Quel plaisir cet article! C’est con, mais on finit par être content pour toi.
    Il y a pas de raisons que ça ne le fasse. Surtout qu’en tu t’entoures des cadors que tu décris.
    Après faut bosser… Mais ça tu le savais déjà ;)

    Bonne continuation!

  2. Bonjour Manu.

    Je suis heureux d’avoir fait ta connaissance et d’avoir partagé avec toi les 19h de voiture.

    Je voudrais préciser une chose pour ceux qui on lu ton super article.

    Manu a su écouter et profiter de chaque instant. je ne l’ai jamais vu seul (je ne l’aurai jamais abandonné) il était toujours en bonne compagnie.

    Cela a été pour moi un réel plaisir de partager mes ressources et entre autres les personnes que je connais.

    je suis très heureux d’avoir ouvert la porte de la voiture mais aussi de celle de mes amis pour qu’il en profite à 200% et c’est ce qu’il a fait de façon admirable.

    Au plaisir de te revoir à Lorient mais aussi des le mois de novembre à Rennes.

    Christian

    • Salut Christian,
      Je ne te remercierais jamais assez…
      En y repensant, tu aurais pu me prévenir avant histoire que je me prépare !
      Oh non, tu as raison il vaut mieux être surpris par tant de belles choses
      Ça fait très plaisir
      A très bientôt
      Emmanuel

      • Je viens de mettre un post sur FB pour ton article et pour que les personnes qui aime ta plume “like” le post pour t’inciter à nous écrire ton premier livre ;-)

        • Ah ha ha !
          Mais qu’est ce que tu fais Christian ? Le soleil de Toulouse t’as fait perdre la raison ?
          Comment tu mets la pression !
          Tiens d’ailleurs il faudra que je me mette à FB…
          Alors toi t’es incroyable !

  3. Ravie de t’avoir rencontré à Toulouse Emmanuel et merci pour tes bons conseils sur la loc saisonnière :)
    A très bientôt!!

  4. Hello Emmanuel,
    Pour ta première participation à un évènement, tu t’en es très bien sorti !
    Comme tu le dis, c’est un investissement de traverser la France,
    mais si tu penses au temps que tu devrais passer pour rencontrer
    les personnes que tu as rencontré, tu as gagné au minimum 10 fois
    ce que tu as dépensé…

    Le “gang de Bretons” n’avait pas de chapeau rond mais c’étaient des bons !
    Sans ce séminaire, nous nous serions surement jamais rencontré,
    et rien que pour çà, c’est génial !

    au plaisir donc de te croiser soit en “virtuel”, soit en “réel” …

    • Salut Olivier,
      C’est le plus bel investissement qui soit ! Il n’y a pas que la pierre dans la vie.
      On se tient au courant pour la prochaine fois.
      A très bientôt et surtout continues de réseauter !

  5. Bonjour Manu,

    « qui sort s’en sort », c’est aussi ce que j’ai vécu l’année d’avant !
    Tu verras que c’est le tremplin pour plein de choses …

    Ravi aussi de t’avoir croisé

    Amicalement
    Patrick

  6. Salut Emmanuel !

    Super article qui me parle bien : je m’étais moi aussi posé la question “j’y vais / j’y vais pas”, puis sentie dans les “petits souliers”, puis le “jus de cerveau” qui décoiffe et m’éclaircit les idées… todo-list à la clé aussi ;)
    J’aime beaucoup ta façon de raconter tout ça !

    Puisqu’on y a pris goût maintenant, on se reverra certainement (j’espère !) lors d’un prochain réseautage.
    Bonne route numérique en attendant, et qu’elle soit pavée de belles réussite !

    Au plaisir d’un skype un de ces 4 :)

    • Salut Caroline,
      Oui c’était énorme cet événement.
      Merci pour les compliments, moi qui est toujours été nul en Français à l’école…
      Ah un autre mot le réseautage. C’est Olivier qui est en train d’écrire un livre sur cette thématique.
      Peut-être qu’on aura l’exclusivité de la première lecture.
      Quant à la belle route numérique pavée, tes termes sont très bien choisis !
      A très bientôt

  7. Un grand merci à toi pour ce bel article extrêmement bien ecrit !!! Tu as du talent.
    Merci a toi pour ta venu, ton humilité et ton talent t’honore, c’etait un plaisir de t’accueillir.
    Gageons qu’au prochain séminaire tu fasses parti des intervenants ;-) !
    Biz
    Yannick (Le second)
    PS : A quand le “livre” !!! (Christian l’attend aussi !!!)

    • Ah ça me fait plaisir d’avoir de tes nouvelles !
      Rassures moi, le prochain séminaire c’est dans 5 ans, c’est bien ça ? ;-)
      Ahh ce Christian il est fort. Pour le bouquin, j’y pense… et puis j’oublie !
      Plus sérieusement, ça me dirait bien, et pourquoi pas tenter cette nouvelle aventure.
      Mais j’ai encore une bonne centaine de choses à faire avant avec le blog.
      Disons que pour l’instant c’est dans un coin de ma tête. Comme un ballon de foot posé sur un point de pénalty qui n’attend qu’un grand coup de pied au c…
      Tape pas trop fort Yannick !
      A très très bientôt

  8. Bonjour Manu,

    Un article comme je les aime: précis et concis. Chaque mot transporte sa dose d’émotions et le lecteur se sent dans ta peau, au moment où tu vis l’événement.

    C’est magique, magnifique et frustrant à la fois, du moins pour ceux et celles qui savent ce qui a été loupé en ne s’y rendant pas…..

    Merci beaucoup de nous l’avoir partagé.

  9. Salut Emmanuel
    Bravo pour cet article, qui me renvoie les sensations que j’ai ressenties lors de ce séminaire.
    Très bon article
    Notre ami commun Yannick a manifestement bien fait de t’inviter à ce séminaire parce qu’il nous révèle
    une super plume.
    Je te souhaite bon vent et j’ai hate de lire ton livre
    Amicalement
    Eric

    • Bonjour Eric,
      Merci merci c’est sympa.
      Je n’ai pas trop l’habitude de tous ces messages de sympathie mais je prends. Ça fait toujours plaisir!
      A bientôt au prochain séminaire alors.

  10. Excellent article, je l’ai lu jusqu’au bout ainsi que tous les commentaires.
    Lorsque l’on me connait, c’est incroyable !!!
    ça confirme mon implication et ma détermination à valider ce projet qui est dans ma tête depuis plusieurs années.

    Merci Emmanuel

    • Bonjour Christelle,
      Oui vous avez l’air très motivé !
      Faire aboutir ses projets c’est vraiment la plus belle chose qui soit en terme d’épanouissement et de satisfaction personnels.
      Au plaisir

  11. Très bel article qui résume bien ce que j’ai ressenti aussi, tu es vraiment doué pour écrire. L’ambiance du séminaire était géniale et le bénéfice fantastique.
    Merci de partager avec nous ton expérience.
    A bientôt :)

  12. Comme quoi : qui ose gagne.
    Belle aventure, et belle description. C’est dans ce genre de situation que l’on trouve la motivation de continuer.
    Il y a beaucoup de PS à ton article, tu devrais en faire un deuxième ! ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*