Comment se motiver pour travailler efficacement ?

Comment se motiver pour travailler

En voilà une bonne question ! Comment se motiver pour travailler ?

Il n’y a pas que la location saisonnière dans la vie !

Aujourd’hui, je suis invité sur le site d’un jeune entrepreneur : Stéf de Powermycv.com pour parler de motivation.

 

Stéf vous le connaissez déjà. J’ai fait une interview de lui ici.

A 28 ans, ce jeune entrepreneur original met tout son savoir pour vous aider à trouver un job.

Belle initiative que l’on ne peut que souligner !

 

Dans cet article invité vous allez découvrir :
  • Mes 4 meilleurs conseils pour être motivé en toutes circonstances.
  • Comment j’ai fait pour toujours atteindre mes objectifs.
  • Quelle influence notre entourage peut avoir sur notre motivation
  • Mon parcours et mes challenges.

 

>> Cliquez ici pour découvrir mes conseils sur la motivation <<

 

Jamais, jamais, jamais, n’abandonnez jamais !!

Winston Churchill

 

Surprise : dans cet article vous apprendrez pourquoi j’ai quitté un job très bien payé ! Et si vous voulez connaître quelles sont les meilleures personnes à qui parler de votre idée de business, c’est ici.

 

 Crédit photo : Alexa Nash

 

Plus d’articles pour rester motivé :

 

4 Des réflexions sur “Comment se motiver pour travailler efficacement ?

  1. Merci pour ce beau témoignage !
    Ah la motivation, si j’avais écouté mes profs au Collège je serais certainement à l’usine en train de faire les 3×8.
    En plus étant fils d’ouvrier d’après le sociologue Pierre Bourdieu j’aurais du être également ouvrier.
    Pourtant j’ai refusé cette fatalité, je me suis battu.
    Et aujourd’hui à 41 ans, je suis rentier !
    Guillaume : http://www.immeuble-de-rapport.fr

    • Bonjour Guillaume,
      Impressionnant ton parcours, surtout pour ton âge !
      Qu’est-ce qui t’a poussé à aller aussi vite ?? Quelles étaient tes profondes motivations ? Dis-nous tout !
      Amicalement

  2. Rien d’extraordinaire en fait.
    Pas de diplôme dans le supérieur. Premier job dans la grande distribution en bas de l’échelle.
    Comme j’étais un peu motivé j’ai gravis quelques échelons pour finir cadre.
    Enfin cadre opérationnel dans la grande distribution c’est être esclave.
    70 h/semaine enfermé dans un magasin à bronzer sous des néons glauques.
    Donc pour m’en sortir j’ai commencé en parallèle à investir dans du locatif.
    A la fin, mon job salarié me servait uniquement à convaincre les banquiers pour continuer à investir.
    Donc la motivation première c’était de travailler moins pour profiter de ma famille.
    La seconde c’était de pouvoir un jour me payer une maison avec une piscine 🙂
    Maintenant ce qui me pousse à continuer c’est un projet d’une asso propriétaire d’un studio qui aiderait des sdf à retrouver un toit, les remettre sur le bon chemin, libérez le logement, le refiler à un autre sdf et ainsi de suite…
    Essayer à mon petit niveau de faire avancer les choses.
    Privatiser le social…

    • Rien d’extraordinaire rien d’extraordinaire… un beau parcours quand même ! C’est rassurant de voir que l’ascenseur social n’est plus en panne !
      Quant à la piscine, c’est vraiment amusant comme objectif ! L’important est d’en avoir un, quel qu’il soit d’ailleurs !
      “Privatiser le social”, alors là… chapeau comme expression ! Ce ne serait pas le titre de ton prochain article ??!
      Il y a quelques années j’ai suivi les aventures de M. Bernard DEVERT : promoteur immobilier qui est devenu prêtre. Il investit toujours dans l’immobilier pour promouvoir entre autre, la mixité sociale. Il achète un immeuble de standing et fait côtoyer les classes aisées (qui payent plein pot leur loyer) et les classes très modestes (dont le loyer est dérisoire). Je me rappelle d’un reportage à la TV (du temps ou je la regardais !) qui montrait une jeune femme avec un enfant qui logeaient dans l’hyper centre de Lyon dans un immeuble Haussmannien. Elle avait un loyer d’une centaine d’€uros !
      Mais j’imagine que tu connais déjà ce serial social investisseur :
      En tous cas, félicitations de te lancer dans cette nouvelle aventure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*