Classement du meublé de tourisme : la course aux étoiles ?!

classement meublé de tourisme

Vous venez d’investir dans un hébergement meublé pour le louer en saisonnier ?

Après avoir déclaré votre meublé de tourisme (cliquez ici pour savoir comment déclarer votre location saisonnière) vous pouvez demander, si vous le souhaitez, le classement de votre hébergement.

Voici la démarche pour avoir les étoiles tant attendues.

Mais avez-vous intérêt à classer votre location saisonnière ? La réponse en fin d’article

Le classement de votre meublé de tourisme : définition

Le classement d’un meublé de tourisme a pour objectif d’indiquer au client le niveau de confort et de prestation de votre logement.

La classification va de 1 à 5 étoiles, comme pour les hôtels ou les campings.
Il est attribué pour une période de 5 ans.
Le classement est volontaire et non obligatoire

Il peut vous aider à commercialiser votre bien par la reconnaissance officielle de ses qualités.

A ne pas confondre avec une demande de labellisation. Cliquez ici pour découvrir la labellisation d’un meublé de tourisme.

classement meublé de tourisme

Les critères de classification de votre meublé de tourisme

Le meublé de tourisme doit répondre aux critères de l’arrêté du 2 août 2010. Il comprend 112 critères répartis en 3 parties :

  • Équipements et aménagements
  • Service au client
  • Accessibilité et développement durable

La procédure de classement de votre location saisonnière

Si vous voulez faire classer votre meublé, vous devez suivre une procédure spécifique :

  • 1ère étape : prendre contact avec un organisme de contrôle dont vous trouverez la liste sur le site Atout France. Ce n’est plus la préfecture qui organise les contrôles.
  • 2ème étape: vérifier que votre bien correspond bien aux critères de classement.
  • 3ème étape : choisir votre organisme de contrôle
  • 4ème étape : Faire visiter votre bien par votre organisme de contrôle.
  • 5ème étape : Après la visite, l’organisme de contrôle a un mois pour vous transmettre un certificat de visite qui comporte 3 documents :
    • un rapport de contrôle
    • une grille de contrôle
    • une proposition de décision de classement
      Vous avez 15 jours pour contester la décision. Passé ce délai, le classement est considéré comme acquis.

La classement de votre location saisonnière n’est pas gratuit

La prestation de l’organisme de contrôle n’est pas gratuite. Il vous faudra débourser un montant moyen de 200 €.

Les tarifs sont en fonction de l’éloignement de l’organisme avec le lieu de contrôle et de la nature de l’hébergement.

Autres avantages du classement de votre meublé de tourisme

  • Si vous disposez d’un numéro de SIRET (inscription au tribunal de commerce), le classement de votre meublé vous permet d’accéder au paiement par chèques vacances.
  • Enfin, le classement de votre meublé de tourisme présente un avantage fiscal non négligeable. Si vous optez pour une déclaration en micro-BIC, l’abattement forfaitaire s’élève à 71% des recettes alors qu’il n’est que de 50% pour un meublé non classé.

classement meublé de tourisme

Alors, à votre avis est-ce que j’ai opté pour le classement de mon meublé ?

Eh bien non ! Et je vous explique pourquoi.

Nous assurons avec ma conjointe la commercialisation de notre bien, c’est à dire l’ensemble de la gestion locative de notre meublé.

Nous ne passons pas par un label ou des étoiles. Un peu comme de la vente directe sur les marchés.
Notre annonce est bien conçue, détaillée, avec de belles photos et le client peut directement évaluer si l’hébergement lui convient ou non.

Qu’est-ce que des étoiles nous apporteraient en plus ?

 

Classement meublé de tourisme

La majorité des gens ne savent pas ce qu’il y a derrière les étoiles (même après la lecture de cet article. Moi non plus je vous rassure).

Alors à quoi bon se lancer dans cette procédure ?

Si le client veut savoir notre niveau de qualité ou de service, il lit l’annonce, regarde les photos et aura une idée très très précise de notre bien.

Un avantage fiscal me direz-vous ?

Eh bien je vais vous faire une confidence…

Dans ma situation, j’ai trouvé une solution encore plus intéressante d’un point de vu fiscal.

 

Et vous, allez-vous classer votre meublé de tourisme ?

Laissez votre message ci-dessous.

 

Pour en savoir plus :

8 Des réflexions sur “Classement du meublé de tourisme : la course aux étoiles ?!

  1. Merci pour ces informations Manu.
    Juste une question, quand tu rédiges ton annonce sur des sites de location saisonnière type abritel, airbnb, homeliday,… est qu’il y a une information qui donne au visiteur ce classement en meublé de tourisme ? J’avoue que je n’y aie jamais prêté attention…
    Le gros avantage pour le propriétaire c’est donc l’avantage fiscal et pour le locataire la possibilité d’y faire passer ces chèques vacances.

    • Bonjour Vincent,
      Merci pour ton commentaire.
      Sur ces sites, tu peux faire apparaitre dans ton annonce le nombre d’étoiles.
      Mais la description de ton hébergement est tellement détaillée, que je ne sais pas si c’est ça apporte quelque chose au lecteur.
      J’ai l’impression que très peu de locations saisonnières ont demandé ou mettent en valeur leur classement…
      Amicalement

    • Bonjour Nadia,
      Je viens de rajouter le lien vers l’article sur la fiscalité en location saisonnière. Je l’avais oublié. Merci pour la remarque.
      Si votre location saisonnière est classée (avec des étoiles) vous n’êtes imposés que sur 29% des recettes au lieu de 50 % avec un meublé non classé. C’est un premier avantage mais il peut y avoir plus intéressant. Tout est décrit dans l’article sur la fiscalité.
      Au plaisir

  2. bonjour Manu, je vous remercie pour votre article , mais j’aurais une question , lorsque vous parlez de declarer au reel , les charges ? que peut on mettre dans les charges ? et le reel reste t il interessant si je ne declare que 10000 euros ?
    je vous remercie pour votre reponse .
    bien a vous
    Mathilde

    • Bonjour Fresnes,
      Dans les charges on peut tout mettre : les intérêts d’emprunts, l’eau, l’électricité, consommables, box internet… sans compter l’amortissement des murs et des meubles. Donc oui même avec 10000€ de recettes ça peut être intéressant. Voulez les coordonnées de mon comptable pour qu’il vous aide ?
      En vous remerciant
      Emmanuel

      • Bonjour
        Connaissez vous le taux pratiqué par l ursaff a partir de 24000 euros de,revenue. Personne est capable de me renseigner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*