Location saisonnière, Milliardaire, ISF et sapin de Noël

Vous avez déjà entendu ça ?

« On touche le même revenu que ses 5 amis les plus proches »

Mais alors pour s’enrichir, il n’y a rien de plus simple, non ?

Il suffit de changer d’amis ?

Facile à dire mais pas facile à faire.

D’une part, parce qu’on les aime nos amis (vu que ce sont nos amis, bien vu Calagane) et d’autre part, parce que vous en connaissez-vous, des milliardaires ?

Ben moi, pas beaucoup.

Personnellement en fait, aucun.

J’ai bien été assis une fois à côté de 3 personnes qui payaient de l’ISF, mais c’est tout.

C’était lors d’une formation sur la gestion forestière.

Oui..

Dans toutes les activités que j’ai imaginé pour m’enrichir, acheter une forêt et la revendre m’a traversé l’esprit l’espace d’un instant (enfin une année).

Comme j’étais incapable de faire la différence entre un chêne centenaire et un sapin de Noël je me suis formé avec le CRPF pendant 10 mois.

Le CRPF c’est le Centre Régional de la Production Forestière.

Je me suis retrouvé à côté de très très gros propriétaires terriens ou plutôt forestiers.

Soit dit en passant, ils avaient le même niveau de connaissance que moi sur ces petits êtres vivants qui nous apportent un peu d’ombre l’été.

Sauf qu’eux, ils avaient hérité d’une fortune et devaient maintenant la gérer. Ou la revendre pour certains.

C’était sympa cette formation.

Le matin, on se retrouvait en salle pour de la théorie : comment faire pousser un arbre droit pour avoir de belles planches toutes aussi droites ?
A midi, on se faisait un bon resto bien arrosé d’eau pétillante (le forestier n’est pas un chasseur).
L’après-midi, on allait se promener dans les bois à papoter, les bottes aux pieds et la tête en l’air.
Les forestiers ont l’habitude de dire que ce qu’ils plantent, ils ne le récolteront jamais.

Ce sera pour la génération d’après.

Séduisant comme principe.

Mais pas adapté à ma situation.

Il y a bien des arbres qui poussent très vite comme les peupliers mais pas encore assez vite pour en faire une source de revenu confortable.

Alors être à côté d’un gars qui paye l’ISF m’a-t-il enrichi ?

Spirituellement oui, indéniablement oui et j’ai passé de très bons moments en leur compagnie.

Physiquement  ? Absolument pas.

Les participants n’étaient pas des investisseurs et encore moins des entrepreneurs.

Bilan : une bonne expérience mais un coup d’épée dans l’eau sur la route de la création d’un business rentable.

Pour 2017 je vais changer mon fusil d’épaule. (vous voyez je n’ai rien contre les chasseurs)

Je vais suivre Cédric.

Il sait de quoi il parle en terme de création d’entreprise ou de location saisonnière.

Il dispose actuellement de 60 sources de revenus alternatifs et est maintenant totalement libre financièrement. 

D’ailleurs, il aurait pu s’arrêter là et se la couler douce à l’ombre des cocotiers de l’île Maurice.

Mais il a choisi de continuer à inspirer toute une génération qui refuse la fatalité d’une vie fade et sans avenir. 

Il explique comment gagner sa vie autrement que par un travail salarié.

Il vient de sortir une deuxième vidéo sur les piliers d’enrichissement possibles : internet, création d’entreprise, immobilier…

Vous voulez savoir ce que j’en pense ?

Avec l’immobilier je sais qu’on peut gagner de l’argent parce que j’en gagne tous les jours avec mes biens.

Idem pour Internet, où je démarre tranquillement et je sais que je peux vous apporter encore plus de valeur.

En le suivant, je vais me retrouver avec des personnes comme moi qui ont la soif d’investir, d’avancer et d’offrir une vraie plus-value à leur client.

Et ça, ça n’a pas de prix.

Fini les mecs qui passent leurs journées à se plaindre, qui n’avancent pas et qui rejettent la faute sur les autres en se croyant plus malins que tout le monde.

Bonjour les gens motivés, remplis d’espoir, de projets et qui ont envie de sortir du lot et d’ouvrir la voie.

Exactement ce qu’il me faut pour aller cette fois, dans la bonne direction.

PS 1 : Je vous ai trouvé ça : “Ne limitez pas vos défis, défiez vos limites”. Sympa non ?

PS 2 :  pour ceux qui veulent faire leur premier pas vers la liberté financière c’est par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*